Avec quoi créer votre site internet ?

par | Jan 10, 2021 | Site internet

Éditeurs en ligne, CMS ou développement web ?

Vous avez créé le business plan de votre TPE ou PME, identifié la plupart de vos fournisseurs, trouvé votre local, rédigé les statuts, défini vos valeurs, vos ambitions, etc. Vous avez déjà fait énormément. Il vous reste tout de même pas mal de pain sur la planche ? Dont votre site internet ? Alors cet article sur fond de pâtisserie est fait pour vous.

Vous êtes déjà en activité et vous avez une envie de changement car votre site internet actuel n’est plus en adéquation avec les besoins et les objectifs de votre TPE ou PME ? Vous souhaitez une refonte en profondeur ? Alors cet article est – aussi – fait pour vous.

Pour une création de site ou une refonte, voici quelques informations pour vous orienter dans vos choix.

Avant de vous lancer, je vous invite à définir ce que j’appelle votre T.T.C :

  1. Temps : délais que vous disposez pour réaliser votre site internet.
  2. Tarif : montant que vous êtes prêt à investir dans la création de votre site web.
  3. Compétences : les connaissances et expertises dont vous disposez (ou non) pour le créer. 

Une fois que les réponses à ces 3 points sont clairement définies, vous pouvez vous pencher plus sereinement sur la manière de réaliser votre site internet.

Trois moyens pour créer votre site web

Je vous propose un parallèle (certes un peu caricatural mais que je trouve parlant) avec l’univers de la pâtisserie. Créer un site web, c’est comme préparer un gâteau. Il existe 3 principaux moyens pour y parvenir, à savoir par : 

  1. les éditeurs en ligne : un gâteau Alsa 
  2. les CMS open-source : un gâteau de Mamie Rose 
  3. le développement web : un gâteau de Philippe Conticini

1. Le gâteau “Alsa” : créer votre site web avec un éditeur en ligne.

J’aime dire que les éditeurs en ligne sont une sorte de concept “gâteau Alsa” appliqué au web. Les ingrédients et dosages sont déjà prêts. Tout est fait pour vous simplifier la tâche. On ajoute quelques manipulations (oui, il faut tout de même travailler un peu…), on enfourne à la bonne température et c’est prêt ! On n’obtient pas le gâteau le plus délicieux du monde mais c’est un joli gâteau rond, cuit et qui se mange.

Vous avez déjà certainement entendu parler de Wix ou Squarespace, pour ne citer qu’eux. Et bien ces sites web sont des éditeurs en ligne. Ils offrent un pack d’éléments utiles et simples d’utilisation pour créer votre site facilement : nom de domaine, hébergement, éléments de design, email professionnel, ou encore assistance technique, etc. tout y est inclus

Ces éditeurs vous mettent à disposition différents templates à personnaliser : des modèles de structure de sites, presque “prêts à l’emploi” dans lesquels vous ajoutez vos photos, vos textes, votre logo, etc.

AVANTAGES :

  • Services commerciaux tout-en-un
  • Prise en main relativement aisée
  • Tarifs accessibles (env. une dizaine d’euros par mois)
  • Outils exploitables en ligne et sans téléchargement
  • Pas de compétence technique pointue nécessaire
  • Templates variés
  • Interface “WYSIWYG”. What ?! “What You See Is What You Get” – “Ce que vous voyez est ce que vous obtenez”. L’interface utilisateur vous permet donc de voir instantanément le résultat final souhaité.
  • Pas de mise à jour nécessaire

INCONVÉNIENTS :

  • Des options sont payantes en supplément de l’abonnement
  • Souplesse limitée
  • Design limité aux possibilités et fonctionnalités de chaque template
  • Peu adaptés aux projets complexes
  • Optimisation du référencement restreinte (bien que plutôt correcte pour Squarespace par exemple)
  • Principe d’abonnement
  • Dépendance à la politique de l’éditeur en ligne 
  • Migration vers un autre hébergement complexe – tout est fait pour que vous ne quittiez pas l’éditeur en ligne.

Avec cette solution, vous êtes donc tributaire de la politique et des conditions de l’éditeur web (fermeture de compte, migration site web, transfert nom de domaine, etc.).

Cependant, elle offre de nombreux avantages si votre projet est simple, que votre budget est très limité et que vous disposez d’un peu de temps pour prendre en main l’outil pour vous lancer vous-même dans la création.

2. Le gâteau de Mamie Rose : créez votre site internet avec un CMS open-source.

Ici, le gâteau à confectionner (votre site web), est celui qui suit la recette et les principes culinaires de Mamie Rose. La technique, le coup de main et des compétences plus poussées sont nécessaires. Mamie Rose n’achètera jamais au grand jamais sa génoise prête à l’emploi. Mamie Rose fait elle-même. En complément, elle utilisera volontiers un batteur électrique pour lui faciliter la montée des blancs en neige. 

On monte donc en performance et en expertise avec l’utilisation des Content Management Systemes (CMS) open-source. Système de gestion de contenus dans la langue de Molière.

Bien qu’il en existe beaucoup tels que Joomla, Drupal ou encore TYPO3, je vous propose de prendre l’exemple de WordPress : le CMS le plus utilisé au monde (env.34% des sites web). Un des exemples les plus connus, le site internet officiel de La Maison Blanche qui utilise… le CMS WordPress.

Une fois vos maquettes graphiques réalisées et validées, c’est depuis ce CMS que vous installerez un thème. Ce dernier vous permettra de lancer la phase d’intégration.

À noter que l’hébergement, le nom de domaine, la création d’emails, les installations, les mises à jour, etc. ne sont pas gérés par le CMS mais par vous. Ou par l’agence ou le freelance avec qui vous collaborez. Cela vous offre donc une indépendance dans le choix des différents services.

Les plugins (petits modules) vont vous permettre de paramétrer très finement votre site internet en vous évitant, dans la plupart des cas, du développement web très spécifique. Il vous faudra cependant parfois injecter une petite dose de CSS (mise en forme du contenu) et d’HTML (structure du contenu) pour que votre site soit véritablement personnalisé dans le détail. 

En somme, les plugins couplés à une touche de CSS et de HTML offrent de larges possibilités à votre site web.

AVANTAGES :

  • Choix de l’hébergement
  • Indépendance 
  • Évolutif
  • Prise en charge de fonctionnalités multisites et multilingues
  • Peu de limites techniques
  • Plugins nombreux
  • Travail en ligne ou en local
  • Personnalisation poussée
  • SEO bien optimisable

INCONVÉNIENTS :

  • Certains plugin payants
  • Plus complexe que les éditeurs en ligne
  • Apprentissage et formation nécessaire pour prise en main efficace
  • Sécurité du site à paramétrer
  • Mises à jour manuelles
  • Interface peu intuitive pour les novices
  • Temps supplémentaire à prévoir pour gérer le nom domaine, hébergement, email, etc.

3. Le gâteau de Conticini : créez votre site internet en le développant.

Haute voltige avec Philippe Conticini (les gourmands savent…) ! On ne se contente pas de faire soi-même la sauce chocolat. Nous allons ici jusqu’à sélectionner la cabosse de cacao directement à la source. Vous comprenez l’idée ?

Le développement web vous fait utiliser des langages précis. Il est donc préférable d’avoir fait HTML, CSS, Javascript, PHP, etc. en LV1 spé. Web. Blague à part, le développement web est l’écriture de programmes. Des fonctionnalités techniques du site web développées grâce à la rédaction d’éléments dans les langues parlées par nos ordinateurs : les fameuses “lignes de code”.

Sauf en faisant appel à un développeur freelance ou par une agence, il vous faudra vous familiariser et apprendre ces langages de programmation pour développer seul votre site

À savoir qu’il existe 3 types de développement :

  • Le développement front-end : relatif à l’interface utilisateur (la partie visible par les internautes) qui va principalement utiliser les langages HTML, CSS et Javascript.
  • Le développement back-end : lié aux codes en arrière-plan du site web. C’est donc un travail sur les fonctionnalités de votre site web qui exploite principalement les langages : PHP, Ruby, Phyton et SQL.
  • Le développement full-stack : la pépite, le couteau-suisse du développement ! Il va pouvoir prendre en charge le front ET le back-end. 

AVANTAGES :

  • Sky is the limit…

INCONVÉNIENTS :

  • Apprentissage, compétences et expertises très techniques

••• Alors que choisir pour créer le site web de votre entreprise ?

“Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie…” Facile me direz-vous comme réponse mais on est tout de même dans cette veine là. 

Tout dépendra du premier point de cet article : la corrélation T.T.C, Temps, Tarifs, Compétences.

  • Les éditeurs en ligne sont une bonne solution pour les projets de petite envergure qui souhaitent s’assurer une simple présence en ligne dans un premier temps.
  • Les CMS open source vont être davantage utilisés par des freelances et des agences web pour vous permettre d’avoir un site professionnel, personnalisé et au SEO bien optimisé.
  • Le développement webdiamant brut taillé totalement sur-mesure qui n’aura pour limite que le budget que vous y consacrerez. À défaut d’être vous-même développeur web.

Chaque situation est unique. Si vous souhaitez en discuter davantage, je vous invite à me contacter pour vous aider à définir la solution la plus adéquate à votre situation. 

Sources : codeur mag | Les jeudis | Open Source Guide | Wix | Squarespace | WordPress | White House | Kinsta